• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

#TouchePasAuxGuignols : l'émission sera maintenue

#TouchePasAuxGuignols : les politiques se mobilisent pour le maintien de l’émission

Après 27 ans d’existence, "Les Guignols de l’info" auraient pu prendre fin à la rentrée, selon le site "Pure Medias". Au lendemain de cette rumeur, Vincent Bolloré a, contre toute attente, confirmé le maintien de l’émission.

Mise à jour du 3/07/2015 : L’actionnaire majoritaire de Canal + Vincent Bolloré, a annoncé à l'AFP que Les Guignols de l’info seraient maintenus à la rentrée prochaine. La décision est tombée lors d’un conseil d’administration de Vivendi, ce vendredi 3 juillet. "Il est hors de question de se priver de cet atout qui est la propriété du groupe" a-t-il déclaré lors de ce conseil qu’il présidait, infirmant ainsi les informations déjà avancées par le site Pure Medias. Un nouveau point a été discuté : le format et la durée, mais l’homme d’affaires n’a donné aucun détail pour l’instant.

Canal + sans Les Guignols de l'info ne serait plus Canal +. Près de 25 000 internautes ont signé une pétition intitulée "Touche pas aux Guignols" lancée mercredi sur le site "We Sign it".  Depuis, un hashtag est apparu sur les réseaux sociaux  : #TouchePasAuxGuignols. C'en sont suivies les réactions de nombreuses personnalités politiques qui n’ont pas tardé à tenter de sauver les si célèbres marionettes. Le premier à avoir réagi est Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale, au micro de France Info. Il a notamment affirmé que ce programme "aérait l’actualité et la manière de commenter la politique". Après lui, de nombreux élus, de gauche comme de droite, mais aussi des écologistes ont également partagé leur opinion sur la Toile.

L’arrêt probable des Guignols de l’info a été mis sur la table par le site Pure Médias, intervenant quelques jours après le déces de Alain De Greef, à l'origine de l'émission et ancien directeur des programmes de Canal +. Une information qui a été appuyée cet après-midi par la démission de Pierre Lescure (ancien patron de Canal + de 1994 à 2002) du groupe Havas détenu par le groupe Bolloré, qui est le propriétaire de la chaîne criptée. "J’ai démissionné d’Havas en apprenant la nouvelle qu’il y avait une menace de suppression de l’émission. C’est aussi pour avoir, le cas échéant, la liberté de m’exprimer. J’espère que je n’aurai pas à le faire..." a précisé Pierre Lescure. En mettant fin aux Guignols de l’info, c'est donc l'une des émissions les plus emblématiques de la télé française qui disparaîtrait. 

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Léa Cardinal
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.