Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les Parisiens plus infidèles que la moyenne des Français

Tour Eiffel

Coup d’un soir, nombre de partenaires accru, plus de célibataires et plus d’infidélités… Selon une étude de l’Ifop, la capitale française constituerait un espace de liberté sexuelle par excellence.

La vie sexuelle des Parisiens serait-elle plus mouvementée que la moyenne des Français ? Eh bien, d’après une récente étude de l’Ifop, oui. Réalisée auprès de 2000 Parisiens, l’enquête démontre que la capitale est un vrai petit microcosme avec une sexualité qui lui est propre. Elle constitue en premier lieu un refuge pour les "sexualités minoritaires", puisque 13% des Parisiens se définissent gays contre seulement 7% des Français. Et pour ceux qui chercheraient l’amour, il y apparaît que la ville Lumière compte beaucoup plus de célibataires (43%) que la reste du pays (33%). Cependant, l’infidélité y serait une pratique plus courante qu’en province puisque 58% des Parisiens déclarent avoir déjà étaient infidèles contre 48% à l’échelle nationale.

Si vous rêviez d’un one night stand, Paris semble être la ville idéale : en effet, 66% des hommes et 50% des femmes admettent avoir déjà eu des rapports sans lendemain. Plus surprenant encore, 44% des Parisiens et 14% des Parisiennes avoue avoir déjà fait l’amour sans connaître le prénom de leur partenaire.

Selon les chiffres de l’enquête, Paris apparait donc comme un espace de plus grande liberté sexuelle. Un territoire privilégié où il n’est pas rare de faire rimer rencontres, et anonymat.

LIRE LA SUITE
Maylis Casse
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.