• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Le message fort d’une maman à une vendeuse qui a demandé à sa fille de porter une gaine

megan gaine

Alors qu’elle essayait une robe moulante dans un magasin, une jeune Américaine s’est vue conseiller par la vendeuse de porter une gaine. Sur un post Facebook, la mère de l’adolescente a tenu à lui envoyer un message très vite devenu viral.

Un post liké par plus de 400 000 personnes et partagé presque 70 000 fois. Megan Naramore Harris, maman d’une adolescente, a écrit sur son compte Facebook le 21 janvier un message adressé à une vendeuse de l’enseigne américaine Dillards. Alors qu’elle faisait du shopping avec sa fille Lexi, la commerçante a en effet demandé à la jeune femme qui essayait une robe rouge moulante de porter une gaine…
Une petite phrase, désastreuse pour la confiance de sa fille, que la maman a tenu à ne pas laisser passer : "J’aurais aimé vous parler à ce moment-là des jeunes filles qui souffrent d’une mauvaise estime d’elles-mêmes.Leur dire qu’elles ont besoin de changer quelque chose pour être parfaite peut être vraiment désastreux. Les filles de tous âges, tailles et poids sont parfaites, parce que c’est ainsi que Dieu les a faites. Si elles se sentent bien dans une robe, c’est tout ce qui compte. Ma fille est grande, elle fait de la natation, court, danse et fait du yoga. Elle est musclée. Elle est belle. Elle n’a pas besoin que vous lui disiez qu’elle n’est pas parfaite. J’espère que ce message sera partagé et que vous le lirez afin de ne plus jamais ce genre de choses à une fille."

Dear sales lady at Dillard's Towne East Mall, This is my teenage daughter who wanted to try on dresses for an upcoming...

Posté par Megan Naramore Harris sur mercredi 20 janvier 2016


Un message fort que l’enseigne a également publié sur sa propre page. Un porte-parole a également signalé que la marque était revenue vers Megan et Lexi pour s'excuser et pour insister sur le fait que ce type de comportement n'est pas habituel. C'est bien la moindre des choses.

 

LIRE LA SUITE
Sarah Duverger
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.