Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Rumuki : l'application qui sonne la fin du revenge-porn

Image tirée du film "Bang Gang"

Nouvelle venue sur le marché des applications pour Iphone, Rumuki mise sur le consentement mutuel des partenaires pour enregistrer et visionner une sex-tape.

Vous n’avez jamais sauté le pas de peur de voir, comme Kim K ou Paris Hilton, vos ébats dévoilés à la vue de tous ? Problème résolu avec l’application Rumuki, qui évite que la colère de votre ex ne se transforme en revenge-porn.

On vous voit déjà venir : comment est-ce bien possible ? Après avoir enregistré votre sex-tape (directement depuis Rumuki), l’application lie les téléphones des partenaires par un système de double clés verrouillant ainsi la vidéo. Pour la partager, ou simplement la visionner, il faut les deux mots de passe (qui sont différents), un depuis chaque smartphone. Le but : prouver que les deux parties sont consentantes.

Rumuki

Et, si rupture il y a, aucun risque que vos fesses ne viennent envahir la Toile ! Il vous suffit d’effacer la vidéo qui se trouve sur votre smartphone pour qu’elle soit automatiquement supprimée de celui de votre partenaire, et devienne à tout jamais inaccessible. De son côté, l’entreprise met l’accent sur la transparence et garantit que les vidéos ne sont pas stockées sur leurs serveurs. Par ailleurs, l’inscription sur l’application ne requiert ni e-mail, ni compte Facebook ou autre réseau social. S’il est sûr qu’un bon nombre d’e-réputations vont être sauvées, une question subsiste : Rumuki vient-elle d'amorcer la fin du revenge-porn ?

LIRE LA SUITE
Maylis Casse
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.