• Guess

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Avril 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Gynopédia, le Wikipédia de nos vagins au quatre coins du monde

Gynopédia, le Wikipédia de nos vagins au quatre coins du monde

Savoir où trouver des tampons au fin fond du Nigéria ? Avoir l’adresse d’un bon gynécologue à New York ? Tout cela est désormais possible grâce au site Gynopédia, le premier guide mondial de la santé des femmes.

Gynopédia (gynopédia.org), c’est un site dont les femmes avaient bien besoin. Que l’on soit globe-trotteuse, expatriée ou touriste, la plateforme permet de trouver les réponses à (presque) toutes nos questions d’ordre gynécologique, mais aussi d’y partager nos expériences et nos bons plans.

Considérée comme le Wikipédia de la santé féminine, Gynopédia a été lancé en juillet 2016 par Ilana Fried, une enseignante américaine de 32 ans. "Si tu connais un(e) gynéco non lesbophobe, alors d’autres devraient connaître ton plan. Si tu connais les risques légaux liés à l’utilisation de contraceptifs d’urgence dans ton pays, alors ceux qui viennent de s’y installer doivent le savoir aussi", a-t-elle expliqué au journal Libé.  

Capture d'écran du site Gynopedia.org

Chaque femme peut devenir collaboratrice de Gynopédia en participant à l’élaboration de fiches. Pour trouver un renseignement, rien de plus simple : il suffit d’entrer le nom de la ville dans laquelle on se trouve. Chaque fiche est ensuite divisée en dix catégories : la contraception, la contraception d'urgence, les infections/maladies sexuellement transmissibles, les médicaments (mycoses, infections urinaires...), les menstruations (tampons, serviettes), les examens gynécologiques, la grossesse, l'avortement, un plaidoyer pour les femmes, des conseils et une liste de ressources. Les différents sujets sont ensuite divisés en trois sous-sections : lois, stigmatisations sociales, ce que l'on recherche, où l'obtenir et son coût.

La plateforme rencontre aujourd’hui un franc succès et répertorie pas moins de 67 villes dans 48 pays différents ."De Yangon à Kampala, de Londres à Buenos Aires, nos pages n’en finissent pas de gagner de nouvelles contributrices. On sait que la wiki contribution manque de femmes, mais nous espérons en convaincre encore plus cette année", a dit la fondatrice, toujours à Libé. Sur Facebook, Ilana Fried lance régulièrement des appels à l'aide pour trouver des traducteurs et relecteurs dans le plus de langues possible. Mesdames, vous l’aurez compris : Gynopédia a besoin de vous !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.