• Sandro

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mars 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Facebook : pourquoi espionner votre ex est mauvais pour la santé

Facebook : pourquoi espionner votre ex est mauvais pour la santé

Avis à celles qui parfois s'égarent sur le profil Facebook de leur ex copain, “comme ça, juste pour voir“, cette petite habitude nuit à votre santé : moral en berne, difficultés à zapper l'autre... On vous explique pourquoi il vaut mieux tout arrêter.

Forcément, c'est tentant. Ce garçon n'est plus officiellement dans votre vie, mais grâce à Facebook, vous pouvez encore aller l'espionner de temps en temps. Rien de bien méchant : simplement vérifier qu'il va bien, voir ce qu'il fait de beau depuis que vous n'avez plus de nouvelles de lui, ou se renseigner au sujet de cette jolie blonde qui lui laisse un peu trop de commentaires à votre goût.

Bref, vous n'en avez peut être pas tout à fait conscience, mais peu à peu, vous êtes devenue une stalkeuse. Et c'est mal. Enfin, surtout pour vous-même d'après Tara Marshall, qui a publié un long papier à ce sujet sur le site du journal The Independent.
Cette conférencière en psychologie à l'université de Brunel, à Londres, en connait un rayon sur le sujet. Et elle est formelle : cette activité ne vous apportera rien, à part des effets négatifs.

En plus de ralentir le processus d'oubli de ce fameux ex, espionner sur les réseaux sociaux nuit à votre moral et à votre développement personnel. Bref, vous ruminez, et vous restez bloquée sur le passé.
Et attention, d'après une étude, les personnes qui espionnent leur ex de manière assidue ont six fois plus de chance d'aller plus loin. En envoyant ensuite des lettres désespérées et des petites attentions, ou même en rôdant dans le voisinage de leur ancien amour... Autant de gestes qui, au lieu de les aider à reconquérir l'être aimé, feraient complètement flipper les intéressés (logique.)

Si vous n'avez pas envie de passer pour une cinglée, vous l'aurez compris, mieux vaut donc s'abstenir. La solution la plus simple, bien que radicale ? Supprimer ce garçon de vos amis (voire même le bloquer) si la rupture est trop difficile à digérer.
Courage, ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Et puis voyez le bon côté des choses, abandonner cette activité chronophage et malsaine vous laissera plus de temps pour en trouver un nouveau...

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.