• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Étude : ces défauts qui donnent envie aux hommes de nous larguer

Étude : ces défauts qui donnent envie aux hommes de nous larguer

D'après une série de six études publiées en octobre dernier sur "The Personality and Social Psychology Bulletin", des chercheurs américains venus de différentes universités ont révélé quels étaient les principaux motifs de rupture. Prêtes ?

Aimer quelqu’un, c’est accepter ses défauts, comme le veut l'adage. Mais nos conjoints les acceptent-ils vraiment ? Pas sûr. Dans une série de six études publiées en octobre dernier sur The Personality and Social Psychology Bulletin, des scientifiques de plusieurs universités ont fait la liste des défauts qui empêchent les hommes de vouloir construire une histoire d'amour avec une fille (ou de l'arrêter précocement).

Dans l'une d'entre elles, les chercheurs ont demandé à 5 541 célibataires américains de choisir entre 17 traits de personnalités négatifs, pour tenter de comprendre quels étaient les principaux motifs de rupture.
C’est sans grande surprise que le manque d’hygiène (ne pas faire propre sur soi ou encore ne pas se brosser les dents) arrive en première position sur la liste. Comme quoi, avoir simplement du savon et un déo chez soi, ça peut aider à trouver un mec.

Le manque d’humour peut aussi être rédhibitoire. Selon eux, l'inclinaison pour les bonnes vannes et l'intelligence seraient liés. Attention : ils ne veulent pas d’une fille qui enchaîne les blagues comme Florence Foresti (sortir avec une fille plus drôle qu'eux, ça leur ferait sûrement trop de mal à l'égo), mais simplement d’une copine un peu fun (pour ne pas trop s'ennuyer quand même.)

Une autre chose -attention cliché- que ces hommes détestent, toujours selon ces études : les filles qui parlent trop.
Donc, si l’on résume bien, les garçons ne veulent pas d’une copine qui ne prend pas soin d’elle, qui n'est pas drôle et qui parle trop. Dernière chose, ils préfèrent que leur petite-amie soit moins intelligente qu’eux, histoire de ne pas leur faire trop d'ombre en société. En somme : sois belle et tais-toi (mais fais une bonne blague de temps en temps.)
Notre verdict ? Pas étonnant que ces garçons, avec leurs réponses misogynes, soient célibataires. Et on pense même qu'ils vont longtemps le rester !

LIRE LA SUITE
Marie Clergeot

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.