• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Il y aura bientôt plus de plastique que de poisson dans les océans

Ecologie : il y aura bientôt plus de plastique que de poisson dans les océans

Mardi 19 janvier 2016, le forum économique de Davos a mis en lumière une étude des plus inquiétantes pour l’état des mers et des océans. D’ici 2050, le nombre de déchets plastique sera plus important que le nombre de poissons…

Quel avenir pour nos océans ? Dans un rapport alarmant, réalisé par la fondation Ellen MacArthur (célèbre navigatrice) en partenariat avec le cabinet McKinsey, et relayé par le forum économique de Davos (qui débute aujourd’hui), de nouveaux chiffres font froid dans le dos.
Chaque année huit millions de tonnes de plastique sont rejetées dans les océans. D’ici 2050, ces derniers hébergeront donc plus de détritus plastiques que de poissons… Une pollution exponentielle que rien ne semble pouvoir stopper.
En cause, notre mode de consommation actuel, loin d’être écologique, et qui utilise tous les jours plus de plastique et de pétrole (emballages, bouteilles, etc.)

Alors, comment inverser ces inquiétantes prédictions ? Même si, sans une réelle prise de conscience des principaux producteurs de déchets (les industriels), le pari risque d’être compliqué, nous pouvons, en tant que consommateurs, boycotter certaines marques ou produits, et surtout changer nos habitudes pour protéger la planète : apprendre à mieux trier, préférer l’achat de consommables en vrac à ceux emballés, ne jamais rien jeter dans la nature sans penser aux conséquences…

D’ailleurs en France, dès le mois de mars, les sacs en plastique à usage unique seront interdits. Un bon début. Alors, êtes-vous prêtes à sauter le pas ?

LIRE LA SUITE
CP
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.