• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Coupe du monde 2015 : le ralenti sexiste d'une joueuse fait scandale

Pourquoi cette joueuse de foot crée-t-elle le buzz ?

Si l’équipe féminine de football américaine s’est qualifiée pour la finale du Mondial ce mardi 30 juin, Jeremy Stahl, journaliste chez "Slate US", a préféré quant à lui s’intéresser à une vidéo d’une joueuse qu’il a jugée sexiste. Explications.

Vous n'avez certainement jamais entendu parler d’elle et pourtant ! Connue tout aussi bien pour ses scandales médiatiques que ses prouesses footballistiques, Hope Solo vient à nouveau de créer le buzz - malgré elle - à l’occasion de sa troisième Coupe du Monde.

En effet, lors du match qui opposait les Etats-Unis à l’Allemagne ce mardi 30 juin à Montréal, la FIFA a choisi de diffuser un extrait au ralenti de Hope Solo en train de s’hydrater de façon plutôt suggestive. Dans cette vidéo de 11 secondes, on voit la gardienne de but américaine boire et se mouiller le corps à l’aide de sa gourde. Si a priori ce type d’extraits se veut tout à fait banal, Jeremy Stahl, journaliste chez Slate, n’est pas du même avis. Il a même fait le parallèle dans son article avec cette pub des 90s de Cindy Crawford pour Pepsi, à l’occasion du Super Bowl.

Certains utilisateurs YouTube ont même rallongé cette vidéo pour obtenir un extrait de 30 secondes afin de souligner l’absurdité du clip, comme le rapporte Reddit. Cette polémique contribue à remettre au cœur du débat le sexisme et la discrimination ambiants qui pèsent sur le sport féminin. Ces jeunes sportives seraient encore valorisées en raison de leur physique - plus ou moins flatteur - au détriment de leurs réelles compétences athlétiques.

LIRE LA SUITE
Myriam Benachour
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.