• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

#CollarboneChallenge : le "défi minceur" qui affole la Toile

#CollarboneChallenge : le défi minceur qui affole la Toile

Un nouveau challenge minceur a fait son apparition sur les réseaux sociaux. Baptisé #Collarbonechallenge, il consiste à faire tenir une rangée de pièces de monnaie sur la salière, le creux qui se situe entre le cou et la clavicule.

Une semaine après le Belly Button Challenge qui consistait à faire passer son bras derrière le dos pour atteindre son nombril – et ainsi montrer sa minceur - un autre jeu a rencontré du succès sur la Toile. ###Twitter### Comme l’a relayé le site Sina News, les jeunes filles ont trouvé un nouveau moyen de savoir si elles étaient "suffisamment minces". L’idée ? Faire tenir une rangée de pièces de monnaie sur la salière, le creux présent entre le cou et la clavicule. Lancé par l’actrice Lv Jiarong qui est parvenue à faire tenir en équilibre 80 pièces sur ses deux clavicules, le principe a rapidement été repris par les internautes du monde entier qui ont tenté de relever le défi à leur tour. Selon le site chinois, les filles qui réussissent cet équilibre ont "un corps skinny et sexy".

Mais au-delà de ça, il est important de préciser que, comme pour le Thigh Gap (l'espace entre les cuisses), les résultats ne sont pas forcément liés à la minceur mais plutôt à la morphologie. Dans une interview accordée à l’édition britannique du Huffington Post, la blogueuse Leyah Shanks a souligné le côté "nocif" de cette nouvelle tendance. Elle a aussi ajouté : "Je souhaite que le pouvoir des réseaux sociaux soit utilisé pour répandre l’amour de notre corps et pas pour encourager ces dangereuses comparaisons".

Quand les internautes le détournent

Au vu de l’engouement pour le #Collarbonechallenge, certaines n’ont pas hésité à détourner ce défi minceur. Des jeunes filles se sont alors photographiées avec de l’argent, des œufs ou des barres de chocolat dans le cou. Parmi ces détournements, le compte Instagram de @Stopthechamming n’est pas passé inaperçu. Créé au cours du mois de juin, il se bat contre cette tendance du body chamming, qui consiste à faire culpabiliser les personnes qui n’auraient pas le corps "parfait". L’auteure de ce compte a un avis bien tranché sur la question : "Juste drôle et amusant. Quand je vois combien de sucreries je peux faire tenir sur mes clavicules cachées, je préfère être perçue comme une fille "charnue" ou "malsaine". Je pense que la vie est beaucoup plus agréable de cette façon". On espère que son message sera entendu.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Léa Cardinal
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.