Oups ! J'ai trompé mon mec...

Vous l'avez joué loin des yeux loin du cœur alors que vous êtes presque fiancée ? Glamour.com vous guide pour gérer vos pires dossiers vacances.

infidélité
© Getty -

De la pelle au lit, il n'y a qu'une danse. Alors voilà, nous, on ne veut rien savoir des détails, mais on sait bien comment ça se passe : une fois dans les bras de votre cher et tendre, les pires flashes vont apparaître. La langue vous brûlera, vous aurez des souvenirs pleins l'estomac et des idées scabreuses en rafale. Bref, vous êtes dans la mouise... Heureusement pour vous, on a de la suite dans les idées.

La solution classique
On la joue à la Maman : on reste évasive. C'était bien tes vacances ? Oui oui. Finalement, RAS, il pensera que vous vous êtes embêtée à jouer au scrabble avec vos copines, alors que vous avez commencé une carrière de DJ accro au cocktail au curaçao, concocté avec amour par Pedro, le bogosse de la hutte de la plage. Donc, comme une femme forte et dévouée, on prend sur soi et on garde le lourd secret pour nous jusqu'à ce que ça se tasse en serrant les dents. Ou pas. Les plus tragédiennes garderont le dossier Pedro jusqu'à leur lit de mort, pour faire une breaking news à leur petite fille, qui restera baba du passé hot de mère-grand. Classe.

La solution foireuse
A la Papa, vous avez pécho un mignonnet qui passait par là, et comme un imbécile vous vous êtes fait bêtement griller par une carte postale pernicieuse signé Juan, "Jé répense à ton corps nou sour la plage", ou un classique historique de SMS (merci les smartphones). Bref, c'est un peu comme si votre régulier vous avait fait les poches, et vous voici devant le fait accompli, grillée comme une merguez. Que faire ? Niez. Comme Papa, oui. Montrez toute votre plus bonne mauvaise foi, afin de créer un court-circuit psychologique dans le cerveau de chéri : Après tout, si elle jure à ce point, c'est que ça doit être vrai. Mouhahaha, le débutant de l'amour. Mais si vous avez gagné un sursis, faites bien attention à vos miches l'été prochain.