Couple : on fait quoi pour les vacances?

Si partir en vacances en amoureux est un test ultime de vie à deux, rien que le fait de les prévoir peut déjà s'annoncer corsé. Alors suivez le guide ! Glamour.fr vous sort de ce pétrin d'été.

couple vacances 2
© Getty -

Remarque : si c'est le big love entre vous et que tout est smooth et sans problème, cet article est divertissant, certes, mais vain. Tout roule pour vous, d'ailleurs vous ne vous posez pas de questions et pensez déjà aux prénoms de vos enfants... Des vacances en août sont, à ce stade, un détail.

Cas n°1 : ça fait deux semaines qu'on est ensemble
Sempiternel problème des vacances alors qu'un couple débute : on a beau ne pas vouloir mettre la charrue avant les bœufs, tout le monde n'est pas artiste en freelance et forcement, face à la pression congés et vacances d'été, open-space et RTT, le problème se pose bien plus concrètement qu'on ne le voudrait. Fin mai sonne le glas des apéros entre amis qui tournent vite au vif du sujet : qu'est-ce que tu fais pour les vacances ? Encore, les plus malchanceuses se verront poser un "qu'est-ce que vous faites pour les vacances" qui vous laissera cois. Donc vite, des perspectives s'imposent. Même si l'on a envie d'un méga road trip de trois semaines en période de fin d'été, pour être tranquilles, faut faire attention: après tout, ce garçon, on l'a rencontré en boîte/à une fête/dans la rue /à notre cours de boxe y'a à peine deux semaines, alors méfions-nous un peu. Il pourrait être psychopathe sur les bords et ça, au milieu du Texas, ça peut devenir très angoissant. Alors, quelles solutions pour nous ?

- Les week-ends "escapades"
Classiques, sans risque, les plus aventuriers pourront même pousser les limites de l'Europe, vers la Turquie, ou les destinations socio-plagistes, comme la Grèce. Manifs, tsatziki et galets peuvent faire bon ménage le temps de quelques jours...

- La France en vadrouille
Il a une maison de famille dans l'Hexagone ? C'est l'occasion parfaite de voir si on se supporte plus de 2 heures en voiture, si le partage des courses se fait harmonieusement et si sa mère-grand est sympa.

- Squatter les copains
Une bonne idée si l'on a peur de se retrouver si vite à deux, mais il y a des risques : d'une, on lui impose notre groupe de potes avec qui l'on se traite de "bâtard" toutes les 5 secondes et ça ce n'est pas glam. Secundo, on risque de se plonger un peu trop tôt dans une spirale de groupe en couple qui nous angoisse vite. Surtout qu'en vrai, à la longue, dire tout le temps que ça fait que deux semaines qu'on se connaît, c'est lassant.