Il est très amoureux : 10 preuves infaillibles

Au printemps d’une relation, aux balbutiements, il y a des signes qui montrent clairement ce que le cœur d'un homme ressent.

amoureux2
© Getty -

Il suffit d’avoir le bon œil, le flair, bref d’éveiller nos sens, et surtout le sixième, pour le sonder. Voici dix preuves -confirmées comme infaillibles par tout mâle normalement constitué- qui attestent qu’il est totalement en amour. Des indices à ne pas apprendre par cœur, mais presque.

1-L’homme très amoureux régresse. Un peu. L’homme amoureux ne peut pas s’en empêcher : sans raison, il sourit. Au lit, le matin, il sourit. Lorsqu’on le rejoint, sautillant sur les pavés, pressée, il nous accueille tout sourire. Béat, gaga, bêta, il a l’humeur légère et le sourire facile. Comme nous, quoi.

2-L’homme très amoureux répond. Et pas qu’au téléphone, qu’aux mails, ou qu’aux SMS. Il répond, quand on lui pose une question, l’homme fait cette chose qui ne se reproduira que rarement passées les premières années (ou les premiers mois ) : il nous écoute. Donc, quand on lui pose une question, l’homme aimant nous répond. C’est pas la lune, mais c’est pas mal.

3-L’homme très amoureux nous met en avant. L’homme amoureux, malgré ses mille bonnes résolutions de célibâtard, nous met en priorité dès que son cœur a chaviré. Ainsi, des choses folles se produisent. Vous ne vous en rendez sans doute pas compte, mais vous accompagner dîner chez votre mère le jour de la finale de la Champion League, c’est é-norme. Vraiment. Et se montrer détendu le premier jour des soldes aux Galeries, pareil : c’est de l’amour, du lourd.

4-L’homme très amoureux est tolérant. Même nos poils malins méchants émergeants, il s’en fout. L’homme en amour est décontracté face à nos défauts : d’un geste tendre, il enlève une poussière de nos cheveux ; rit de notre salade coincée dans les canines ; s’amuse de notre cuite lamentable de la veille. Ainsi, on peut dire qu’il y a deux types d’hommes, fondamentalement : ceux qui nous raccommode gentiment, et ceux qui nous font sentir bien mal, quand après une soirée on se rend compte qu’on a du rouge sur les dents et la jupe à moitié dans le collant. On préfère de loin le premier type, hein.

5-L’homme très amoureux assume. Amis, famille, patrie, même traitement : il tient notre main bien fermement. A son bras, on traverse transportée avec fougue les foules, les concerts, les fêtes, les dîners de famille. Et face à la fatidique question, aucune hésitation : « je te présente ma copine ». Point. L’homme amoureux assume sans périphrases et évite la métaphore. Remarque : on a un spécial bonus lorsque la personne inconnue en face de nous s’écrit « Ah enfin ! J’ai beaucoup entendu parlé de toi ! ». Bingo, il est dingo.