18
  • Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Nos défauts qui les font craquer

James, 40 ans, rédacteur en chef de la rubrique "mode" de GQ Thibaud, 25 ans, rédacteur au GQmagazine.fr
Jess, 32 ans, directeur artistique des activités digitales Jacques, 42 ans, chef de rubrique "Idées" au GQ 11

Les hommes cachés de la rédaction nous ont avoué les défauts qu'ils adorent chez nous... Y'a moyen les filles !

LIRE LA SUITE
1 /11

James, 40 ans, rédacteur en chef de la rubrique "mode" de GQ

James, 40 ans, rédacteur en chef de la rubrique "mode" de GQ

"J'aime l'idiotie à la Bridget Jones, les filles loin de la perfection. Qui ont une certaine classe, certes, mais qui sont aussi gaffeuses. A l'heure où tout tourne autour de la perfection, c'est cool de savoir être aussi dans la dérision, et de savoir rire de soi. C'est très british, en fait (dit-il avec l'accent anglais, ndlr)."

2 /11

Thibaud, 25 ans, rédacteur au GQmagazine.fr

Thibaud, 25 ans, rédacteur au GQmagazine.fr

"J'aime bien les garçons manqués dans l'âme, les filles qui manquent un peu de féminité, un peu rudes de caractère. Parce que dès qu'on va plus loin, qu'on passe la carapace, la satisfaction est toute particulière après : quand elle s'assoupit enfin sur mon torse, elle est vraiment chou."

3 /11

Jess, 32 ans, directeur artistique des activités digitales

Jess, 32 ans, directeur artistique des activités digitales

"J'aime bien les dents un peu de travers, quand je repense à mes ex je m'en rends compte. Cela donne un charme au sourire, c'est pas parfait, je trouve ça mignon. Et j'adore aussi qu'une fille soit de mauvaise foi. "

4 /11

Jacques, 42 ans, chef de rubrique "Idées" au GQ

Jacques, 42 ans, chef de rubrique "Idées" au GQ

 "Il y a pleins de défauts que j'aime... Au hasard, je dirais les trop petits seins, les trop gros seins, les grandes dents, les petits bidons, les genoux en X... En fait, c'est à l'usage que j'ai appris à aimer tout ça."

5 /11

Bruno, 20 ans, assistant au Vogue.com

Bruno, 20 ans, assistant au Vogue.com

"La gourmandise me fait craquer. J'aime bien le paradoxe d'une fille qui se goinfre de sucreries en se plaignant déjà que ça va la faire grossir. Surtout si elle est mince, c'est un comble!"

6 /11

Williams, 31 ans, responsable des services généraux

Williams, 31 ans, responsable des services généraux

"J'aime bien les épaules larges de nageuse est-allemande... Ca me fait kiffer. Parce que je sens qu''il y a plus de prise... Voilà."

7 /11

Charles, 22 ans, assistant à la rubrique "Lifestyle" de GQ

Charles, 22 ans, assistant à la rubrique "Lifestyle" de GQ

"C'est attachant une fille jalouse. Ou alors avec un grand nez. C'est original, les grands nez, et attachant... Aussi, oui."

8 /11

Jamel, 35 ans, graphiste GQ

Jamel, 35 ans, graphiste GQ

"Moi, j'aime toutes les femmes. J'ai du mal à trouver des défauts... Le strabisme, j'aime bien, ou encore les oreilles décollées : on pourrait croire que c'est pas beau mais en fait c'est très joli."

9 /11

Olivier, 40 ans, directeur artistique AD

Olivier, 40 ans, directeur artistique AD

"Pour moi, c'est pas un défaut, mais j'aime les filles bien en chair. Qu'elles aiment manger, ça me rassure, je sens qu'elles aiment la vie. Ca me fait craquer, oui."

10 /11

Oscar, 25 ans, assistant de rédaction AD

Oscar, 25 ans, assistant de rédaction AD

"La maladresse. C'est attendrissant pour moi, une fille maladroite, et timide aussi. Autrement, les grosses fesses ne me dérangent pas. Bien au contraire..."

11 /11

Julien, 31 ans, secrétaire général de rédaction au GQ

Julien, 31 ans, secrétaire général de rédaction au GQ

"Il y a un défaut bien particulier que j'apprécie : les oreilles décollées, qui surgissent à l'improviste dès qu'une fille dégage ses cheveux vers l'arrière. J'adore. Sinon, j'aime aussi un peu de mauvaise foi, mais pas trop."

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.