Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

8 trucs qui sont mieux qu'un mec

Channing Tatum

Pas d’amoureux dans les parages ces derniers temps ? Et si c’était l’occasion de s’adonner à des activités beaucoup plus bénéfiques ? La preuve...

#1 Boire
Selon une étude de l’Université de Birmingham, l’amour a les mêmes effets que l’alcool sur le cerveau, en raison de la production d’ocytocine, qui favorise empathie, tendresse, confiance en soi... mais aussi agressivité, jalousie et prise de risque. Donc aimer équivaut à être ivre. Et si l’on a agi comme une ivrogne durant la dernière histoire foireuse (excitation, cris, abattement), c’est parce qu’elle nous a mise dans le même état que 5 shots de tequila. À la différence que l’on récupère d’une vilaine cuite en 2 ou 3 jours. Mais en beaucoup plus longtemps d’un vilain garçon. Avantage : la cuite.
 
 
#2 Voyager
Selon une étude de l’Université de l’Ohio, les gens qui voyagent font plus confiance aux autres, sont plus humbles à leur retour, ont moins de risques de dépression, et 6,5% plus de chances d’être promus, car les vacances offrent un regain de productivité. Un homme peut produire exactement l’effet l’inverse : épuisement au bureau (après une nuit de luxure, ou de prise de tête), méfiance envers le genre féminin s’il a une notion souple de la fidélité, dépression quand il ne répond pas au 407ème SMS... Et puis on regrette rarement un voyage. Alors qu’un ex machiavélique, oui.
 

 
#3 Netflixer

Selon une étude publiée dans la revue Psychology of Aesthetics, Creativity, and the Arts, regarder une série augmente l’intelligence émotionnelle, c’est-à-dire la faculté de déceler les émotions d’autrui. Car se projeter durant de longues heures dans les expériences complexes subies par des personnages qui nous passionnent offre une vraie leçon de vie en accéléré. On ressort forcément grandie de Mad Men, The Night of, Girls, etc... Alors que les énièmes jérémiades d’un amoureux sur son job ennuyeux ou ses désagréments gastriques donne plutôt envie de se recroqueviller sur place, non ?
 
 
#4 Faire du sport

Contraction de " core " (exercice) et " orgasm ", le coregasm est un pic de plaisir éprouvé par certaines durant une pratique sportive, en l'absence de tout rapport sexuel, et sans même avoir de pensées érotiques. Selon une étude de la revue Sexual and Relationship Therapy, 40% des femmes interrogées l’avaient déjà ressenti plus de dix fois. Parmi les sports les plus propices au coregasm : abdominaux (51,4%), haltérophilie (26,5%), yoga (20%), vélo (15,8%), running (13,2%), et rando (9,6%). En plus, si l’on n’a pas joui pendant le sport, on n’a même pas à dire : " Mais si, je t’assure, c’était bien "...

 
#5 Lire
Selon une étude de l'Université de Sussex, lire apaise en moins de 6 minutes. Fiction, essai, BD, poésie... il suffit de se plonger dans un livre pour mettre toutes ses angoisses sur pause. Alors qu’un amoureux peut produire exactement l’effet inverse. Pour peu que la relation soit bancale ou tordue, les nuits d’insomnie ne se comptent même plus. Et puis les livres, eux, ne sont pas jaloux. Dès qu’on en termine un, on peut se ruer sur le suivant sans drame. Et prêter ou offrir nos préférés à toutes les copines. Bref, ce sont des compagnons de vie et de nuit totalement désintéressés.

 
#6 Glander
À moins de fréquenter un Néandertalien, l’usage réclame que l’on déboule à un rv amoureux après un minimum d’efforts : poil lustré, habit de lumière, etc... Et la quantité d’énergie (et d’argent) investie ne garantit pas toujours retour sur investissement (après 3 dîners, on réalise que c’est un bourrin). Alors que glander toute la journée en vieux jogging, à boulotter de la grunge food, ne déçoit jamais. On peut même roupiller par intermittence pour optimiser les bienfaits. Car selon la science, la sieste rend créative, améliore la mémoire, le raisonnement et l’humeur. Franchement, qui dit mieux ?
 
 
#7 Rire

Rire produit un véritable massage intérieur : stimulation du foie, de la rate, l’estomac, l’intestin... Pour rester au top, les médecins recommandent de rire entre 10 et 15 minutes par jour. Tandis qu’une étude de l'Université Maryland démontre que le sens de l'humour diminue les risques de maladies cardiovasculaires. Donc à moins de décrocher la timbale en sortant avec un clone de Judd Apatow (et encore, les comiques à l’écran sont souvent rongés d’angoisse dans la vie...), rien ni personne ne remplacera les fous rires avec votre bande à l’heure de l’apéro...
 


#8 Travailler
C’est vrai, on peut avoir un job pourri et un amoureux génial... mais aussi l’inverse. Auquel cas, les bénéfices du travail sont inégalés : socialisation, dépassement de soi, réussite personnelle, rémunération, promotion raflée toute seule... À l’inverse, une relation amoureuse fait perdre, selon les statistiques, un ami (à cause de la fusion), et assujettit toujours à 3h26/jour de tâches domestiques (ménage, courses, marmots...) contre 2h pour les hommes (et encore, ils font seulement les tâches valorisantes). Sans oublier la perspective de freiner sa carrière en devenant mère, tandis que monsieur ne changera rien à son rythme (c’est juste statistique)...

 

 

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.