• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

8 clichés sur la séduction dégommés par la science

Cher avait déjà tout compris à l

Les hommes préfèrent les nunuches, les filles les grosses tirelires, et blablabla… C’est fou comme les clichés ont la vie dure. Heureusement, la science est là pour nous rappeler à l'ordre de temps en temps.

# Humour

Certes, une étude de la revue Psychology affirme que certains mâles se disent menacés par l’humour féminin, mais ce sont les mêmes boulets qui pensent qu’une "fille qui rit est à moitié dans leur lit". Berk. Car selon l’Université d’Harvard, l’humour entre deux personnes fait se sentir plus intelligente chacune des parties. Donc celui qui succombera à vos vannes scatos à la Amy Schumer est un être qui cherche à s’élever intellectuellement. Chouette.

# Bourrelets

Celles qui ont vu Orlando Bloom faire du paddle tout nu pour Katy Perry cet été le savent enfin : les hommes préfèrent les plantureuses. Car il n’avait rien fait d’aussi fou pour Miranda Kerr… Et c’est scientifiquement prouvé par l’université de St Andrew : devant des photos, les hommes plébiscitent plus les filles au corps normal, voire en surpoids, que les minces. La raison ? Un corps plantureux représente la fertilité

# Bizarreries

Une étude de 2006 révèle qu’en tête-à-tête, les filles essaient de paraître le plus normal possible. Et pourtant, l'Université du Queensland démontre que les garçons préfèrent les filles originales dont les vêtements, opinions et choix de vie sortent des clous. "Le vieux cliché selon lequel les hommes préfèrent les filles soumises agonise enfin," clame l’auteur de l’étude. Alors racontez vite votre passion pour les crânes et les catacombes dès le 1er rencard… 

# Décolleté

Le cliché selon lequel les hommes n’aiment que les gros seins est à oublier d’urgence. Car selon une étude de Viren Swami, psychologue universitaire britannique, les hommes les plus obsédés par les gros bonnets sont aussi les plus sexistes, idéalisant les femmes tradis et minimisant leur place dans la société. Au contraire, plus les hommes sont ouverts aux canons différents, plus ils ont des personnalités altruistes. À bas les implants…

# Intelligence

Marilyn Monroe était une fille ultra-brillante, à qui l’on a imposé le rôle de ravissante idiote pour entretenir le vieux cliché des hommes préfèrant les connes. Et ça l’a brisée. Normal… Car selon une étude de l’université de Californie, les hommes plébiscitant les filles à l’air bête considèrent celles-ci comme des proies faciles... En d’autres termes, les hommes cherchant une relation longue choisissent plus les filles à l’air intelligent sur les clichés…

# Cupidité

Quelques freluquets sont encore assez ringards pour proclamer que les femmes sont attirées par l’argent. Rappelons leur qu’elles ont le droit de disposer de leur propre compte bancaire depuis (seulement) 1976. Et qu’une étude de l’université de Dundee démontre que les filles indépendantes regardent moins le compte bancaire des garçons que leur physique. Bref, qu’ils feraient mieux de travailler leurs abdos plutôt que d’acheter une nouvelle voiture…

# 30 secondes

Certains prétendent que l’on décide dans les 30 premières secondes de la rencontre si la personne en face de soi est séduisante ou pas… Heureusement que non. Selon le Dr Mairi Macleod, le coup de foudre dépend même de mille facteurs : contexte, situation dans laquelle on se trouve (post rupture, long célibat…), etc. Sinon, le film Quand Harry rencontre Sally, où ils se haïssent 10 ans avant de s’aimer, n’existerait même pas…  

# Monogamie

Le pire cliché ? Les hommes sont plus infidèles que les femmes, condamnées à attendre que leur mari se lasse de sa secrétaire. Ça, c’était bon pour les drames bourgeois de Claude Sautet ou Fassbinder. Car selon une étude de l’Université Karolinska, les femmes sont plus programmées à tromper que les hommes en raison d’une hormone, la vasopressine. Vivement un film sur un homme qui attend que sa femme se lasse de son assistant…

LIRE LA SUITE
Julie Rambal
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.