• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

8 choses que vous ne saviez pas sur les applis de rencontre

Un rendez-vous réussi pour la Belle et le Clochard.

Le marché du dating explose, mais ce n’est pas pour autant que vous raflez la mise. Courage, si vous n’avez pas encore rencontré Mr Parfait, ça peut venir. Quelques infos pour booster vos chances…

Les inscrits mentent (mais juste un peu)
Si 94% des inscrits nient pipoter leur profil, une étude a comparé les âges, poids et tailles prétendus de 80 postulants avec leur permis de conduire. Résultat : 9 sur 10 mentent, mais de façon minime. Les inscrits s’enlèvent 5% de poids réel, 1,5% d’âge, et s’ajoutent 1,1% de hauteur. Bref, cela fait peu de différence dans la réalité et durant la rencontre en vrai, personne ne s’en aperçoit.

Non, il n’y a pas que des psychopathes
Contrairement au stéréotype, les sites et applis de rencontre ne sont pas le dernier recours des inadaptés sociaux et cinglés… Selon une étude, ceux qui s’inscrivent sont même plus susceptibles d’ouverture d’esprit et de grande socialisation. Ils ont une meilleure estime de soi, et n’utilisent pas ces outils parce qu’ils sont timides, mais surtout débordés au boulot, ou ont déménagé, viennent de rompre, etc…

Le regard sexy marche
Après analyse de 7000 photos, un site révèle que les filles qui raflent le plus de réponses ont un cliché où elles regardent l’objectif, avec un regard type "je flirte". Les hommes, par contre, ont du succès quand ils ne sourient pas. Et ceux qui ont les conversations les plus longues font "quelque chose d’intéressant" : photo en voyage, avec un toutou. Par contre, les photos avec un verre d’alcool ont les messages les plus courts !

Les contraires ne s’attirent pas
Même si les sites offrent une vraie diversité, les inscrits veulent rencontrer leurs semblables. Selon une étude réalisée sur 65.000 postulants, la majorité recherche un profil qui répond à ses propres affinités (fan de running, de street food, etc). Par contre, le profil socio-économique est plus ouvert : on accepte plus les écarts d’âge et les différences de diplôme sur ces applis que dans les rencontres traditionnelles.



Le premier message doit être court

Un site de rencontre a décortiqué 500.000 prises de contact initiales, et mesuré le taux de réponses. Pas fameux… Seulement 30% des bénéficiaires femmes de messages d’approche ont répondu à leur prétendant, et 45% des hommes à leur prétendante. Le site révèle aussi que les messages longs n’apportent aucun bonus. Alors contentez-vous d’un "salut" et laissez l’autre consulter votre profil…

Les superlatifs marchent bien aussi
Une étude psy sur ces sites révèle que "l’émotivité est attrayante". Utiliser des mots tels que "excité", "enthousiaste", ou "merveilleux", font bonne impression aussi bien sur les hommes que sur les femmes. Par contre, les inscrits n’aiment pas les révélations trop personnelles. Alors on réserve les confidences sur le traumatisme de la mort de son hamster, petite, pour le 3ème rendez-vous.

La moitié se rencontre en vrai
Pour la plupart des inscrits, le but est de se rencontrer en vrai. Selon une étude auprès de 760 postulants, 51% ont organisé un rencard en tête-à-tête une semaine à un mois après avoir reçu des réponses à leur ouverture de profil. Cette première rencontre est souvent considérée comme l’ultime étape du processus de sélection. Bref, ce n’est pas encore gagné et il faut passer ce dernier crash-test…

L’abondance rend très consumériste
Toujours selon une étude, les postulants se plaignent de la tendance "catalogue de shopping en ligne" qui sévit sur ces sites et applis : après un échange pourtant fructueux de messages, la rencontre en vrai ne se produit qu’une fois sur sept, en moyenne. Et seulement 29% déclarent avoir trouvé une "relation sérieuse" grâce à cet outil. Et si c’était comme dans la vraie vie, finalement ?

LIRE LA SUITE
Julie Rambal
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.