Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

6 techniques pour refiler la charge mentale à son mec

Pour un quotidien sans nuage...

Vous êtes écrasée par le poids de la charge mentale, à deux doigts de vous jeter dans le sèche-linge. Lui s’en fout. Nos solutions.

#1 La stratégie subliminale

Tandis que votre cerveau est fait de mille petits tiroirs ("penser aux courses", "anniversaire", “trouver une nounou"...), celui de votre mec est fragmenté en deux gros blocs : "impôts" et "vacances" — des sujets autrement plus valorisants que l'achat du Sopalin. Transférez vos pensées sur des Post-it (oubliez le bullet journal, vous allez vous faire du mal). Puis placardez-les à des endroits immanquables : toilettes, frigo, porte d’entrée. Enfin, surlignez en fluo ce que vous avez accompli cette semaine. Il ne pourra plus dire qu’il "ne se rendait pas compte".

#2 Le coup du dégoût

Votre mec revendique une aversion incurable pour les éponges ("l’humidité et la saleté mélangées, je peux pas") ? Prétextez aussi une phobie : administrative, de l'organisation, des sorties d’école ou de la serpillère. Car l’égalité, ça se passe aussi au niveau du ridicule.

#3 La technique "vivre selon ses règles"

Vous êtes garante du bien-être domestique mais lui vous fait passer pour un cerbère perfectionniste. Sauf qu’il est bien content de ne pas vivre dans un appart' qui sent le vieux McDo froid. Suivez donc sa logique "balec". Il connaîtra alors la joie de payer des billets d’avion à la dernière minute en plein mois d’août ou de se retrouver sur le trône sans PQ (planquez un rouleau pour vous). Appréciez sa mine déconfite quand il vous demandera "ben, t'as pas pensé à racheter des Cocopops ?" Achevez-le en invitant des copines boire des coups chez vous, avant de filer solo en week-end chez vos parents. On verra si vos cadavres de bouteilles et "trois quatre chips qui traînent" le motivent à faire une liste des courses.




#4 La semaine "chacun pour sa gueule"


Faites une déclaration de guerre : pendant une semaine (ou un mois), vous ne penserez qu'à vous et aux tâches qui vous concernent. Oui, c’est triste d’en arriver là. Mais peut-être réalisera-t-il enfin qu’il ne vous "aide" pas, et qu’il devrait lui aussi faire des choses nécessaires à sa survie.

#5 L’opération "shame"

Il ne pense pas au repassage qui s'entasse ? Il déjeunera avec son big boss vêtu d’une chemise froissée. On fête les 30 ans de sa meilleure amie ce samedi ? Débarquez sans cadeau en lâchant un désinvolte "Ah oui, Fred t’a zappée". La vaisselle s’accumule depuis trois jours dans l’évier ? Invitez des gens à dîner chez vous et sortez les assiettes en carton, en expliquant que c’est la faute de votre porc fainéant de mec.

#6 L’option "siège éjectable"


Votre mec a toujours l’impression d’être un dieu de l’égalité quand il pense à trier le courrier ou passer l'aspi ? Plus qu’une solution : larguer ce boloss et la responsabilité de son quotidien avec. Vous gagnerez de la place pour des choses bien plus fun dans votre vie et - peut-être - quelqu’un qui vous respectera vraiment.

LIRE LA SUITE
Lucile Quillet
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.