Tout ce qu'il faut savoir sur l'affaire Pistorius

Au matin du 14 février, Reeva Steenkamp, compagne d’Oscar Pistorius, est retrouvée morte au domicile de l’athlète. On croit d’abord à un accident mais des éléments vont venir contredire cette thèse. Retour sur les péripéties d’un drame très médiatisé.

Affaire Pistorius : toute l'info du procès Pistorius
© Abaca -

Edit du 03 mars 2014 : le procès Pistorius

Tandis que des membres de la ligue des femmes de l'ANC (Congrès national africain, parti au pouvoir) manifestent devant le tribunal, les familles d'Oscar Pistorius et de Reeva Steenkamp, sa compagne de 29 ans retrouvée assassinée dans l'appartement du champion le 14 février 2013, s'avancent vers la salle d'audience où débute l'un des procès les plus attendus de l'année. La salle du tribunal de Pretoria est bondée de journalistes locaux et internationaux. C'est à la juge Thokozile Masipa, 66 ans, deuxième femme noire à accéder à ce poste après la fin de l'Apartheid, réputée pour ses jugements sans pitié pour les auteurs de violences contre les femmes, meurtres ou viols, à qui incombe la tâche d'arbitrer le procès. Oscar Pistorius est arrivé bronzé ce matin dans la salle d'audience après des vacances de Noël au Mozambique ; cependant, il est apparu nerveux et non sans raison : il risque en effet vingt-cinq ans de prison.

Le procès Pistorius est diffusé en partie à la télévision sud-africaine et dans son intégralité à la radio, malgré les efforts de la défense pour éviter la médiatisation du procès. La défense compte appuyer l'hypothèse de la méprise, en s'appuyant notamment sur l'image du couple Oscar-Reeva filant le parfait amour pour écarter la thèse du meurtre. Ce matin, après un léger retard faute de traducteur afrikaans-anglais, le procès a débuté : à chaque chef d'accusation lu par le procureur Gerrie Nel, la présidente du tribunal a demandé à l'accusé s'il comprenait ce qui lui est reproché, et s'il plaidait "coupable" ou "non-coupable".

"Non-coupable", a répondu Oscar Pistorius à chaque fois…

Pour suivre le procès retransmis en direct :

 

Edit du 22 février 2013 :
Après 4 jours débats, le juge Desmond Nair a tranché. Oscar Pistorius sera libéré sous caution. Il faut bien noter que cette audience ne statue pas sur la culpabilité ou non d’Oscar Pistorius mais bien sur sa capacité à être libéré sous caution. Pour le juge Nair, ses antécédents violents ne sont pas un motif pour qu’il ne puisse bénéficier d’une caution. Il pense également qu’il ne tentera pas de fuir son pays en attendant son procès. Pour être libéré, Oscar Pistorius devra payer une caution s’élevant à un million de rand (soit environ 85 500 euros).


Triste matinée que ce 14 février 2013. A la télévision tournent en boucle les images de l'arrestation d'Oscar Pistorius. Pendant la nuit, l'athlète aurait tiré sur sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp, car il l'aurait prise pour un cambrioleur. Une thèse vite écartée au profit de celle du meurtre. Rappel des faits.

Itinéraire d'un héros

Avant de voir son nom à la tête de la rubrique fait divers, Oscar Pistorius était considéré comme un véritable héros dans son pays et à travers le monde : le sportif est amputé des deux jambes à l’âge de 11 mois suite à une malformation. Après avoir essayé le rugby, il se met à l'athlétisme avec succès. Il participe à deux éditions des Jeux paralympiques, termine toujours loin devant et demande à participer aux Jeux olympiques de Londres avec les valides. Après de multiples déboires avec la justice (ses détracteurs pensent que ses prothèses seraient avantageuses par rapport aux coureurs valides), le Blade Runner, comme on le surnomme, est autorisé à s’aligner sur 400m et sur le relais. Un vrai modèle de réussite : en 2012, le Time Magazine le nomme dans sa liste des 100 personnes les plus influentes du monde.

Qui est Reeva Steenkamp ?

Si l’on sait beaucoup de choses sur Oscar Pistorius, on connait moins son ex-compagne, le top Reeva Steenkamp. Pourtant, en couple avec l’athlète depuis 3 mois, elle était aussi un personnage public en Afrique du Sud : elle avait notamment fait la couverture du magazine FHM et avait été élue parmi les 100 femmes les plus sexy du monde par le même magazine. Reeva Steenkamp avait également participé à une télé-réalité il y a quelques mois (sorte de Koh Lanta sud-africain) dont la diffusion a commencé samedi dernier (ses parents ne s’étant pas opposés à la diffusion). Une vidéo qui a beaucoup émue l’Afrique du Sud puisqu’on y voit la jeune femme faire ses adieux à l’émission. Des propos qui résonnent différement quelques jours après le drame. En parallèle à sa carrière de mannequin, Reeva Steenkamp poursuivait des études de droit pour devenir avocate… Les funérailles de la jeune femme ont eu lieu ce mardi matin.